NEWS / Premières nouvelles de Loïc !

On a pu voir Loïc : il va plutôt bien, et garde la pêche et son humour ! 🙂

Il lui a été demandé s’il souhaitait ou non passer par des intermédiaires pour communiquer avec « l’extérieur » : il a répondu qu’il préférait que les gens lui écrivent directement. Vous pouvez donc lui envoyer vos lettres à cette adresse :

SCHNEIDER Loïc 15041
Centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville
300, rue de l’Abbé Haltebourg
80009 Maxéville
54035-Nancy Cedex

L’adresse mail de soutien soutienloic@riseup.net reste néanmoins active pour celles et ceux qui ne souhaitent pas passer par un format papier ou qui ont des doutes sur ce qu’ielles peuvent dire ou ne pas dire. Il suffit d’envoyer un mail à cette adresse, et quelqu’un.e l’imprimera et l’enverra rapidement par la poste.

Pour obtenir un permis de visite (parloir), il faut remplir un formulaire que vous trouverez sur le site de la prison, et l’envoyer à cette adresse :

Centre pénitentière de Nancy Maxéville
Service parloirs
300 rue de l’abbée haltebourg
80009 Maxéville
54035 Nancy Cedex

Malheureusement, plusieurs personnes ont obtenu un refus ; seule la famille a été acceptée pour le moment…

Des ami.e.s de Loïc

NEWS / Audience au tribunal administratif de Nancy

Hier, sous une protection plutôt démesurée, la cour d’appel de Nancy a validé le mandat d’arrêt et donné son feu vert à l’extradition de Loïc vers l’Allemagne. Ce mandat, rappelons-le n’est qu’une simple traduction non signée.

Loïc a fait savoir qu’il n’accepte pas d’être remis aux autorités allemandes. Cela lui donne la possibilité de se pourvoir en cassation. Jusque là, il reste en prison en France.

NEWS / Arrestation de Loïc Citation

Hier, après plusieurs semaines de cavale, notre ami Loïc Citation a été retrouvé par la police et placé en garde à vue. On imagine qu’il va être envoyé en détention pour une durée indéterminée, jusqu’à ce que son procès arrive.

Cette arrestation fait suite à un mandat d’arrêt européen qui avait été déposé à son encontre pour des faits qu’il aurait commis lors du G20 à Hamburg. Loïc a alors choisi la cavale, objectant qu’il n’accepterait de se rendre que si la justice acceptait d’annuler 3 de ses procès « qui sont illégitimes au regard de la vérité et de [ses] principes légalistes. »

Voir ce texte qu’il a écrit pour les personnes qui ignorent sa situation :
https://blogs.mediapart.fr/loiccitation/blog/140618/je-choisis-la-cavale

Voir ce message écrit par sa soeur :

« Loïc est en garde à vue. Il était rentré quelques jours à la maison pour voir la famille, tout en gardant pas mal de précautions, ça n’a pas suffit. On a sous estimé les caméras et les écoutes téléphoniques.

Ils sont rentrés comme d’habitude, à 15 minimum, de façon violente et déterminée (je veux bien que ce soit le processus, mais si t’es cardiaque, tu meurs direct…) Même pas le temps de respirer…

La porte est abimée. C’est sans doute la dernière garde à vue… d’autres infos arrivent dès qu’on en sait plus. »

Face à cet acharnement judiciaire, il nous est impossible de rester silencieux.ses ! Soyons aussi fort.e.s que Loïc a pu l’être durant ces dernières mois !

Il a été pour nous tous.tes à Bure un exemple de sagesse et de courage que nous ne devons pas oublier, et surtout pas aujourd’hui.

(Article initialement publié sur les sites vmc.camp et manif-est.info)